Une caravane médicale de l’AVOMM séjourne chez les rapatriés de Houdallaye et de Bèlel Ournguel au Brakna.

INFOS AVOMM

Une caravane médicale de l’AVOMM séjourne chez les rapatriés de Houdallaye et de Bèlel Ournguel au Brakna.
Le 24 avril dernier, une caravane médicale organisée par l’Association des Veuves et Orphelins Mauritaniens (AVOMM) s’est rendue dans deux localités de la région du Brakna, à savoir Houdallaye (commune de Boghé) et Bèlel Ournguel (commune d’Aéré M’ Bar).

Cette caravane conduite par madame Rougui Dia, présidente de l’AVOMM comprend une infirmière d’Etat, des infirmières, une Sage femme et un technicien supérieur de la santé. Les populations qui ont accueilli cette caravane médicale ont bénéficié de plusieurs soins et de médicaments gratuits.

Environ 400 personnes ont été consultées à Houdallaye et Bèlel Ournguel par l’équipe médicale de la caravane qui a sillonnée les localités de Rosso, de Gagni, de Dabaye, de Dar Salam (au Trarza).

Pour commémorer l’anniversaire marquant les déportations des années 1989 et s’enquérir des conditions de vie des rapatriés, l’AVOMM a choisi d’organiser cette caravane dans les sites des rapatriés selon Ousmane Sarr, un membre actif de cette organisation que nous avons croisé à Houdallaye, village situé à 3 kilomètres de Boghé.

En organisant cette caravane, nous apportons notre contribution dans le domaine médicale dans la résolution des problèmes des rapatriés a affirmé M. Sarr qui était vêtu d’un tee shirt frappé du logo de l’AVOMM et d’une casquette sur la tête.

Les consultations faites par cette caravane se sont focalisées sur la pédiatrie, la stomatologie, la santé mentale, la santé de reproduction (SR) nous a confié M. Sarr pendant que la présidente et ses collaborateurs s’occupaient dans les consultations et la distribution gratuite des médicaments.

L’édition de 2012 est dédiée à la mémoire de deux illustres membres de l’AVOMM, MM Kelly et Mohamed Dogui, rappelés à Dieu au début de l’année.

Les photos des deux parrains à titre posthume de l’édition 2012 de la caravane médicale organisé par AVOMM apparaissent aux extrémités d’une géante banderole accrochée sur les murs de la maison du chef du village de Houdallaye.

La mort de ces deux figures emblématiques de l’AVOMM a profondément affecté l’organisation selon Ousmane Sarr. Et c’est pour honorer leurs mémoires que l’ong AVOMM a décidé de faire de cette édition 2012, un mémorial dédiée à ces deux personnalités du mouvement fauchées à leur affection.

Dans la délégation de l’organisation, nous avons remarqué la présence d’un certain Kane Harouna qui est l’un des principaux dirigeants et qui s’était illustré lors du blocus organisé devant la résidence du chef de l’Etat Mauritanien et de sa délégation dans un hôtel parisien lors d’un séjour en France au courant de l’année 2011.

Cette caravane médicale nous permet d’apporter notre contribution dans la solution des problèmes des rapatriés mais également de nous enquérir de leurs conditions d’existence a déclaré M. Sarr.

Les rapatriés interrogés se sont félicités de cette initiative de l’AVOMM qu’ils n’ont pas manqué de remercier très chaleureusement en souhaitant qu’elle (la caravane médicale) se répète chaque année.

Rappelons que l’équipe médicale de cette caravane était composée de M. M’Bodj (Technicien supérieur de la santé et spécialisé en Odontostomatologie), de madame Kati Diallo, sage femme d’Etat et spécialisée en Santé de reproduction, madame Fari Diop, Infirmière d’Etat quatre infirmières médicosociaux, à savoir : Coumba Yali Ba, Medina Sarr, Maîmouna Sy (militante active du FONADH) et Cheîkh Tidjane.

Cliquez pour voir le reportage photos sur Cridem


Elfoutiyou Elfoutiyou


Source: CRIDEM

Une caravane médicale de l’AVOMM séjourne chez les rapatriés de Houdallaye et de Bèlel Ournguel au Brakna.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :